L’ours de Canal +, starlette internationale.

« La meilleure pub du monde », peut-on parfois lire sur le net.

Un petit recadrage s’impose.
Certes, le spot s’est imposé, mais sur un critère précis : celui de son nombre de récompenses.
Pour synthétiser, le Gunn Report répertorie les récompenses accordées aux agences de publicité, au national comme à l’international, et il s’avère que ce spot, réalisé par BETC (Havas Worldwide) pour Canal + s’est imposé, comme la publicité la plus récompensée de 2012, mais aussi comme le spot TV le plus récompensé de tous les temps.

Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu :

Je reconnais que :

– techniquement parlant, l’agence a vu grand. Très grand.
– la chute de la vidéo est surprenante et donc efficace. Très efficace.

Mais de là à en faire LA pub de tous les temps, je me permets juste d’émettre quelques réserves.
Mais je ne suis qu’une petite novice qui se permet de pérorer sans n’avoir jamais rien créé d’une telle envergure, OF COURSE.

Celà étant, bien joué BETC ! Très, très bien joué.

L’article de Golem13 -> ICI <- 
Un article de l’Express -> ICI <-
L
‘article de Havas Worldwide -> ICI <-

Publicités

Creads – La créativité pour tous

 

Sans commentaires.
Mais… bien joué, CREADS.

Sans commentaires, aussi parce que je suis vaguement overbookée aujourd’hui, et donc, plus de détails -> ICI <- 

Sur le même sujet, le dernier discours de Christiane Taubira (magistral, à mes yeux)  -> ICI <-

Casques Zik

Depuis maintenant quelques semaines (compter la semaine entière pendant laquelle je me suis dit « dès que j’ai 5 minutes, je poste un article là-dessus), depuis quelques semaines, donc, le métro Lillois est envahi par ces affiches, savamment distillées.
Une coïncidence, pour moi qui suis une inconditionnelle du V’Lille , il s’avère qu’en ce moment, le Nord s’est transformé en banquise (photo ci-dessous), et que les stations V’Lille gèlent, et que donc je me rabat sur le métro.
ET QUE DONC J’AI VU CES AFFICHES. (Tout ça pour ça, oui…)

(pour la photo en vrai, je triche. On en est pas encore là)

Dans un premier temps, je n’avais vu que celle de Carla Bruni, et force est d’avouer que voir le visage de l’ex-1e-dame, comme ça, en noir et blanc, sur une affiche qui avait l’air plus design que politique, a attiré mon attention.
Et que donc je l’ai scrutée. Tiens, un casque. Une oeuvre caritative ? Prenez garde à la fermeture automatique des portes.
Au fil des passages, j’ai du constater, que, non, ça n’avait absolument pas l’air d’être caritatif.
Pourtant, j’étais en droit d’être étonnée, Carla Bruni, Carla Bruni-Sarkozy, pardon, dernièrement, j’ai plus eu l’habitude de la voir comme ça :

Sans parler de ses petits abus de botox. Oops, pardon, mauvaise manipulation, je disais: de ses supposés petits abus de botox (rumeur)

LEAVE CARLA ALONE !
Fine…

J’ai donc, par la suite, aperçu une autre affiche.
Cette frange, ce maquillage, cette petite touche burlesque, cette attitude…ok c’est Beth Ditto.
La NOUVELLE Beth Ditto. Comprendre celle qui frôle la banalité pop, et qui traîne avec Lagerfeld quand des objectifs sont dans les parages.
Parce qu’avant, Beth Ditto, j’avais plutôt l’habitude de la voir comme ça :

Voire même, comme ça. 

Et là, je me suis dit (et ça ne reste que mon opinion strictement personnelle), que c’était quand même carrément bien vu, comme coup de com’. 

-> L’une essaye de redonner un côté rock’n roll à son image, un peu trop lissée dernièrement.
-> L’autre essaye de lisser son image, un peu trop rock n’roll depuis ses débuts.

Un habile système de vases communicants, en somme.

Dernier point, et non des moindres, objectif atteint pour le produit aussi, la campagne suscitant des interrogations pour nombre de gens, et pas que pour moi.
Si si. Plusieurs amis m’ont posé des questions sur ces affiches, me demandant si j’en savais plus.
J’ai ainsi découvert qu’il s’agissait d’un casque de la marque Parrot, aux propriétés qualitatives censées être hors normes, et qu’il avait était designé par le grand Starck, rien que ça…

Bien joué, Parrot…

Plus d’infos sur ledit casque -> ICI <-

Starbucks – Mondays can be great

Starbucks réhabilite le lundi.
Starbucks redore son propre blason.
Starbucks présente, aussi, sa nouvelle promotion.

Que ce Lundi neigeux soit pour vous le plus acceptable possible…

Une critique de la campagne (en anglais) -> ICI <- 

Coca Cola – The Friendship Machine

7 pays d’Amérique Latine
3.5 m de haut
2 pour le prix d’1

Mais de QUOI parle-t-elle ?
Ca date un peu (2010), mais je ne suis tombée dessus que ce soir…
Coca-Cola, jamais à la traîne pour faire parler d’elle, a installé, dans 7 pays d’Amérique Latine, des distributeurs offrant 2 boissons pour le prix d’1, mais mesurent 3.5m de haut, obligeant ainsi ses consommateurs à s’entraider afin d’obtenir le précieux sésame.

Résultat : 

Coca-Cola a intrigué ses consommateurs, en les sortant de leur zone de confort.
Coca-Cola a amusé ses consommateurs, en leur offrant une expérience nouvelle et inoubliable.
Coca-Cola a fait le buzz et boosté ses ventes (les machines ont vendu 1075% de plus que les machines traditionnelles)

 

BIEN JOUE COCA-COLA ! 

Des pistes pour aller vers une consommation plus responsable.

Je n’ai absolument pas le temps d’écrire un article digne de ce nom en ce moment, alors ce qui va suivre sera un remplissage de carton des plus basiques :

Un article résumant une étude sur la consommation responsable concis mais complet, bien écrit en somme -> ICI <-
(Le blog source est lui aussi assez intéressant, si vous avez, vous, quelques poignées de minutes devant vous)

Campagne : Selfridges – No noise

Selfridges est une chaîne de grands magasins Britannique.
Selfridges existe depuis le début du siècle.
Selfridges mise sur l’esthétisme, et vise plutôt le haut-de-gamme.

Mais ce qui m’a intéressée aujourd’hui, c’est leur campagne No noise, découverte sur le (très très bon) blog de l’agence Creads.

Tout comme leur blog, l’article de Creads sur le sujet est lui aussi très très bon, et développer le sujet ici reviendrait à minablement les paraphraser.
C’est pourquoi, je vous encourage vivement à cliquer sur le lien là-haut-dessus.

(Celui qui change de couleur, « blog de l’agence Creads », pour les nuls en informatique. Maman, si tu me lis, ne t’offusques pas, je t’aime quand même.)

Sinon je vais vous expliquer TRES succinctement.

Le constat : 

– Le consommateur est assailli, assommé de stimulis.

La réponse : 

– Lui offrir un cadre de consommation minimaliste, épuré, apaisé.

(réduction voire suppression des logos par les marques qui ont accepté de jouer le jeu,
collection spéciale rendant hommage au minimalisme, etc.)

(pour ceux qui n’aiment pas lire, mais qui comprennent l’anglais, cette vidéo résume tout)

Enfin, pour les curieux :

Le site de la campagne -> ICI <-
Le site de Selfridges -> ICI <- 
Un nouveau lien vers l’article de Creads (ça ne tuera pas de mouches) -> ICI <-